Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Select your language

 

Bienvenue

Découvrez le matériel dédié au simracing avec de l'info, des présentations, des avis et des tests.

 

Mon Facebook

Ma chaîne

https://www.youtube.com/channel/UCD7tJInUQEX4uDZk4GqaOYA

Likez et abonnez-vous pour      soutenir Simrace-Blog

Carte des salles de simulation

Proposé par

 

Publié par Skape

Je parlais de Prosimu lors d'un précédent article, aujourd'hui on va faire un tour du coté de Toulouse avec la marque SpeedwayLand qui fabrique et propose des volants et pédaliers depuis pas mal d'années et même un cockpit depuis peu.

Il est important de préciser que c'est une pure fabrication artisanale française, oui monsieur !

La marque existe depuis 97 (développement / prototype) et c'est en 98 que sortent les premiers produits. Peut-être que vous avez déjà entendu parler, à l'époque, de la marque Speedway (comme les anneaux de vitesses américains). SpeedwayLand est donc la suite commerciale de Speedway, depuis 2008, avec une nouvelle équipe et une nouvelle gamme de produits.

Aujourd'hui l'offre se compose d'un pédalier disponible en 2 ou 3 pédales (P2 ou P2-C). Les deux modèles offrent deux réglages d'inclinaison pour avoir un pédalier droit (type F1) ou incliné (type GT). Avec l'emploi massif d'aluminium, les produits sont très résistants, et propose un design épuré.

Concernant les volants, le nom est S2 et on trouve 3 versions, RS, GT ou F1. En fait, le boitier reste le même, seule les jantes diffères et chacune dispose de 6 boutons et deux palettes en alu pour changer les rapports. Je reviendrai plus tard sur l'aspect technique de ces deux produits.

Dernière sortie SpeedwayLand, le cockpit FF1. Tout en alu, il adopte, comme son nom l'indique une position Type F1. Avec une réalisation en aluminium de 9 mm d'épaisseur et un poids d'environ 25 kg, le FF1 en impose et offre une grandes rigidité et une grande robustesse (il peut donc facilement supporter un triple-screen). Niveau réglage, on peut avancer ou reculer le pédalier grâce à un système de glissière crantée pour un réglage simple et rapide. Le volant, lui, peut être réglé en profondeur sur environ 5 cm.

Cockpit complet Speedwayland pour une démo au Castellet

Cockpit complet Speedwayland pour une démo au Castellet

Venons en au fait, la particularité des produits SpeedwayLand semblerait presque anachronique aujourd'hui avec un volant dépourvu de retour de force et un pédalier sans capteur de pression. Il me semblait donc indispensable d'échanger avec eux avant cet article. Je suis tombé sur un simracer passionné et clair sur l'orientation prise par la marque.

L'échange a été dense, et principalement sur l'absence de retour de force. Cette orientation vient du fait que SpeedwayLand souhaite par dessus tout offrir des produits de qualité, fiable, précis et design, et bien entendu pour un tarif abordable. Pour arriver à ça, les choix se sont portés sur des composants de haute qualité et précision.

Présentation de la marque SpeedwaylandPrésentation de la marque SpeedwaylandPrésentation de la marque Speedwayland
Présentation de la marque SpeedwaylandPrésentation de la marque SpeedwaylandPrésentation de la marque Speedwayland

Pour SpeedwayLand, l'absence de retour de force est un choix délibéré pour privilégier entre-autre à la fiabilité et la qualité de pilotage. Pour faire simple : pas de retour de force, pas de panne et pas de réglage qui pourrait dénaturer le rendu et donc ne pas satisfaire l'utilisateur. Il a fallut trouver une solution pour remplacer cette absence et c'est un système développé par la marque que l'on trouve. Conçu avec des ressorts spécifiques, il semble apporter une grande précision et un bon ressenti puisque il est déjà arrivé que des personnes, après essai, pensent qu'il y avait un retour de force. Cela dit, ne pas ressentir les pertes d'adhérence, les vibreurs et autres doit être troublant pour qui est habitué à un retour de force.

Même typologie de système et même positionnement pour le pédalier puisque ici aussi ce sont des ressorts que l'on retrouve ainsi que des potentiomètres à piste céramique haut de gamme plutôt qu'un load-cell. A noter que l'angle de débattement est réglable ainsi que la force d'appui par l'ajout de ressorts supplémentaires.

Présentation de la marque SpeedwaylandPrésentation de la marque SpeedwaylandPrésentation de la marque Speedwayland
Présentation de la marque SpeedwaylandPrésentation de la marque SpeedwaylandPrésentation de la marque Speedwayland

N'ayant pas pu tester le matériel, je me garderais bien de donner un avis mais il faut bien reconnaître que l'absence des dernières technologies questionne. Ceci étant dit, un des arguments développé par SpeedWayland concernant les volants est qu'ils permettent de faire de meilleurs résultats. Je me rappel effectivement avoir croiser des simracers jouant sans retours de force et qui avait également cette explication. Peut-être qu'un jour un test sera possible et me permettra de vous donner mon resenti.

Je vous met quelques liens vers le blog Racing Line qui avait consacré quelques articles sur la marque : un test ici et Speedwayland présent au Castellet.

Concernant l'aspet tarifaire, les volants sont proposés à 369 € quelque soit le modèle. Pour les pédalier, ce sera 279 € pour la version 2 pédales et 349 € pour la version 3 pédales. Quand au cockpit c'est 999 €. Bien sûr des packs volant/pédalier sont proposés et disponible sur le store Speedwayland.

 

 

Commenter cet article

BoByyy 11/02/2016 21:50

Perso, je roule avec un volant Speedway. Venant d'un volant sans retour de force, j'ai essayé brièvement un Fanatec pour me faire un avis, mais j'avoue que toute cette électronique et ces pignons m'a fait choisir quelque chose de simple et fiable, d'où le Speedway!

Les irréductibles du FFB auront du mal, mais il faut tester! Une chose est sûre, quand on commande un volant, on attend 2 semaines car il est spécialement fabriqué pour vous, avec des matériaux nobles, et ça c'est classe!

michel 29/12/2015 14:32

N'ayant pas pu tester le matériel !!! ah bon ! c'est comme essayer un voiture à l'arrêt moteur coupé ...

Skape 29/12/2015 15:49

C'est pour cela que l'article est une présentation et non un test. Merci pour ce commentaire constructif, c'est appréciable !!