Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Select your language

 

Bienvenue

Découvrez le matériel dédié au simracing avec de l'info, des présentations, des avis et des tests.

 

Mon Facebook

Ma chaîne

https://www.youtube.com/channel/UCD7tJInUQEX4uDZk4GqaOYA

Likez et abonnez-vous pour      soutenir Simrace-Blog

Carte des salles de simulation

Proposé par

 

Publié par Skape

Après ma rencontre avec l'équipe d'Heusinkveld Engineering à la SimRacing Expo de l'an dernier en Allemagne, Svend a tenu sa promesse de m'envoyer un exemplaire du modèle ULTIMATE. J'avais déjà reçu et présenté la version PRO et j'attendais de pouvoir recevoir la version supérieure pour vous faire une review et bien sûr la comparaison entre les deux pédalier.

J'ai donc reçu un gros carton estampillé Heusinkveld Engineering qui présage de la différence notable de gabarit entre les deux modèles. Le carton fait la même hauteur mais 7 cm de plus en longueur et 3 en largeur. Bref, ouvrons ça !

A l'intérieur on trouve une carte de remerciement signée par Svend, une liste de colisage, un beau catalogue des produits de la marque et un autre carton qui contient le pédalier. A l'ouverture de ce deuxième carton, on découvre donc un sachet avec des gommes de rechange pour modifier le feeling du pédalier. A noter la présence de gomme de couleur verte qui sont d'une dureté intermédiaire entre les blanches et les bagues noirs en plastique dur. Un autre sachet renferme ces fameuses bagues noires et tous le nécessaires de réglages, clés alens et 2 clé plates spécifiques au pédalier. On a également la carte électronique et le câble USB pour connecter le tout au PC. A noter que c'est un nouvelle carte qui a un design quasi similaire.

Ensuite c'est au tour des 3 pédales de se monter au grand jour. La première chose qu'on remarque (et notamment quand on connait le modèle PRO) c'est la taille et le coté imposant de chacune d'entre-elles. La plus impressionnante est sans doute la pédale d'embrayage qui, en plus d'être imposante, est particulièrement sympa. Enfin je trouve:).

Hormis cette différence de taille, c'est aussi la finition qui change entre les deux modèles. Alors que la version PRO est plutôt brute, la version ULTIMATE à un traitement de surface plus soigné, elle est micro-billé. Mais la différence la plus importante est la présence sur les trois pédales, d'un damper hydraulique (un petit amortisseur) qui est censé apporter un feeling différent, un feeling hydraulique. Et puis c'est aussi la capacité de Load-Cell qui différe (je vous rappel d'ailleurs qu'il n'y a pas de potentiomètre sur ce pédalier c'est Load-Cell pour tous le monde), on a donc un Load-Cell de 136 Kg pour le frein (contre 55 kg pour le modèle PRO) et 45 Kg pour l'embrayage (contre 14 Kg pour la version PRO).

Pour vous permettre de mieux appréhender la comparaison entre les 2 pédaliers, je vous liste ci-dessous les différences :

Différences entre les modèles de pédalier HE

 PROULTIMATE
FinitionBruteMicro-billé
Load-Cell Frein55 kg136 kg
Load-Cell Embrayage14 kg45 kg
DamperNonSur les 3 pédales
Réglage inclinaisonOui pour les 3 pédales
Réglage courseOui pour les 3 pédales (Frein différents)
Réglage compression ressortOui, avec une cléOui, avec une molette
Réglage hauteur pads

Oui pour les 3 pédales (3 hauteurs différentes)

Gommes blanches fournies (Fibroelast) - souple

2 x 2 cm

1 x 2,5 cm

1 x 3 cm

2 x 2.5 cm

1 x 3 cm

1 x 4 cm

Bagues noires - plastique dur

3 x 2 cm

2 x 1 cm

5 x 5 mm

3 x 2.5 cm

3 x 5 mm

Gommes vertes fournies (Fibroflex) - dureté intermédiaireNon

2 x 2.5 cm

1 x 3 cm

1 x 4 cm

 

Une fois la découverte et les présentations faites, il est temps d'installer tout ça dans le cockpit. Je démonte donc la version PRO de la platine de la marque, qui est la même pour les deux modèles, j'installe cette version ULTIMATE en utilisant les trous supplémentaires et voilà ! Enfin pas tout à fait. 

Passage maintenant aux réglages ergonomiques : la position, l'inclinaison et la course de chacune des pédales. J'ai positionné en premier la pédales de frein au centre de la platine et une fois bien réglée par rapport à ma position de pilotage (distance et angle) je positionne les deux autres pédales en fonction d'elle. Je règle l'inclinaison en premier (avec les lumières des pattes arrières) et adapte ensuite la distance et l'écartement. Pour la course des pédales, il suffit de faire varier la position de la butée bleu, tout comme pour la version PRO.

Sur cet aspect de réglage, c'est un peu chiant de régler la position des pédales car c'est en fait une vis BTR et un écrou et lorsque la platine est en place dans le cockpit on a du mal à accéder à l'écrou dessous pour le tenir lors du serrage. Mais bon, généralement, une fois en place on y revient plus mais lors de la phase de réglage on aimerais un système plus simple, par exemple une platine qui viendrait prendre les 4 fixations. 

Heusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PRO

Pour rester dans cette aspect, autre léger bémol (je chipotte), il y a un certains nombre de vis de tailles et types différentes ce qui multiplie le nombre de clé à utiliser. Mais comme je le disais plus haut, une fois en place, on y revient plus.

Il faut ensuite calibrer le pédalier à l'aide du logiciel DIview disponible ici ou sur le site d'Heusinkveld Engineering (vidéo tuto ici mais j'essayerais d'en faire une un de ces 4). Ici, on pourra donc calibrer pour que la course de chaque pédales coincide avec la bonne plage d'utilisation, on fixe le point mini, le point max (pédale enfoncée) et le point milieu pour que ça corresponde avec une valeur numérique. Par exemple, pour le frein, on va indiquer en valeur maxi celle qu'on lira sur le logiciel quand on enfonce la pédale de la valeur max qu'on utilise. On est donc pas obliger d'utiliser les 136 Kg.

Maintenant tout est prêt, en piste ! Passons à la prestation de ce nouveau pédalier et procédons pédales par pédales en les comparant avec la version PRO.

Heusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PROHeusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PROHeusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PRO

La pédale d'accélération :

Je trouvais l'accélérateur de la version PRO très bon avec une bonne consistance mais je dois avouer que la version ULTIMATE apporte ici un vrai plus. Je crois même que c'est sur cette pédale qu'on sent le mieux le damper qui ici dispose d'un ressort de rappel. On a cette sensation de viscosité de l'huile, cette fluidité contenue. On peut régler l'inclinaison du damper pour varier le ressenti apporté : plus il est haut et plus on le sent. Pour info, je l'ai mis en haut :).

La taille des ressort différentes (et certainement leurs tarages aussi) apporte aussi sur le ressenti. Par exemple  lorsque l'on presse complètement la pédale de la version PRO on sent le ressort qui pousse pour revenir en place, ce qui est logique mais bien plus présent sur la version PRO que sur l'ULTIMATE, et même avec un dureté de pédales importante. Comme je le disais, c'est le cas de tout types de pédales avec des ressorts et vous ne ressentirez pas forcement, c'est la comparaison qui révèle cette différence.

A noter que le réglage de la compression du ressort est ici plus simple grâce à la molette de réglage et que ici aussi, comme pour la PRO, on peut aussi varier l'inclinaison du ressort, ça permet d'avoir une pédale un peu plus ferme. 

Globalement, le feeling entre les deux modèles est différent et la version Ultimate est pour moi supérieure. Mais ça n'enlève en rien la qualité de la version PRO et les deux modèles disposent d'une plage de réglage assez large pour satisfaire tous le monde.

Heusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PROHeusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PROHeusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PRO

La pédale de frein :

Elle est, sur la version ULTIMATE, plus massive que la version PRO avec notamment l'utilisation de gommes plus grosses soit 2.5 cm de diamètre contre 2 cm pour la version PRO. On a aussi le Load-Cell de 136 Kg, c'est à dire qu'il faut appuyer avec une force de 136 Kg pour utiliser la plage totale de la pédale. Et c'est l'argument d'Heusinkveld Engineering qui destine ce pédalier pour ceux qui veulent piloter des monoplaces ou des LMP. On peut donc avoir la puissance qu'on veut mais particulièrement forte avec ce Load-Cell. 

Alors la question est donc le feeling. Après un certain temps d'utilisation de la version PRO, je dois dire que je suis plutôt satisfait même si je mettrais un léger bémol sur la précision, notamment en milieu de freinage. Je trouve que la pédale devient trop dure trop rapidement, ce qui nuit, pour moi, à la précision. En fait on arrive rapidement à comprimer les gommes et on tape donc rapidement dans le Load-Cell. Je pensais qu'avec le version ULTIMATE j'allais trouver un ressenti différent voir supérieur grâce au Damper, mais ce n'est pas le cas.

Heusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PRO

En fait je trouve que l'effet du damper et gommé par l'effet des gomme, Il apporte quelque chose plutôt lors du retour de pédale que lors de la compression. L'ajout des gommes vertes (dureté intermédiaire) ne m'ont pas non plus permis de trouver un meilleur feeling par rapport à mon utilisation car elle sont destiné à ceux qui vont utiliser ce pédalier pour ce dont il est prévu (Monoplaces et LMP), de fait ces gomme vont durcir et réduire la course de la pédale, ce qui est au final parfait pour ce type d'utilisation mais moins pour la mienne.

Ceci étant dit, les deux pédales sont sur très bien sur le freinage, je me suis fait une petite course en Porsche sur Iracing pour essayer tout ça en action. Rapidement je me suis senti à l'aise, le frein (qui est la pédale la plus importante quand même) a parfaitement rempli son rôle, une fois bien adapté ça fonctionnait bien, les gommes apportent une bonne progressivité dans la force et j'arrivais quand même trouver une certaine précision. En fait je pense qu'on peut encore mieux faire en matière de pédalier mais on est quand même sur du haut niveau, rien à voir avec du Fanatec par exemple.

Heusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PROHeusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PROHeusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PRO

La pédale d'embrayage :

Comme la version PRO, on retrouve ici un système de came pour donner le même feeling qu'un embrayage réelle avec cette variation de force, ce point dur. La version PRO m'avait conquis avec un bon ressenti qu'on pouvait adapter grâce à une large plage de possibilité. C'était la première fois que je trouvais un si bon ressenti sur un pédalier de simracing.

Sur la version ULTIMATE, La différence est un Load Cell de 45 Kg et bien sûr le damper hydraulique. Et comme pour la pédale d'accélération, ici on ressent très bien l'hydraulique. Concernant le réglage de l'effet de la pédale, il peut vraiment être comme sur la version PRO ou bien différent et avec une force nécessaire bien plus importante et un cran bien dur. Genre les bons vieux embrayages à la dure. Pour modifier l'effet, il faut, comme sur la version PRO, modifier la hauteur de la came en changeant son point d'attache (plus c'est haut, plus c'est dur). Pour ce faire, Il faudra donc démonter le système pour changer le trous de fixation, je dois avouer que c'est un peu fastidieux. mais encore une fois, quand c'est fait...

Heusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PRO

Sur la version ULTIMATE, on a peut aussi faire varier la hauteur de la câme en déplaçant verticalement son support complet via une lumière usinée. Par contre, il faut que la position dans la lumière soit similaire à celle du ressort pour conserver l'effet, les deux en haut de la lumière, les deux au milieu et ainsi de suite. Ca n'empêchera pas un démontage pour trouver le bon ressenti de base mais on pourra ensuite finir plus simplement avec ce dernier réglage.

Le type de ressort (qui ici est plat et non rond comme sur la version PRO) apporte quelques chose de plus, on a pas cette effet élastique qu'on a sur la version PRO quand on relâche la pédale, c'est plus doux et plus agréable. Et bien sûr la damper apporte aussi beaucoup avec cet effet "hydraulique".

S'il faut faire un choix entre les deux, je garderais là aussi la version ULTIMATE mais encore une fois la version PRO n'est pas à la traîne, c'est différent mais très bien, je tiens à le dire.

Heusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PROHeusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PROHeusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PRO

Pour conclure je dirais que ces deux pédaliers méritent leurs places dans le haut du panier, Ils ont les mêmes bases mais sont différents dans le feeling qu'ils offrent, notamment par le biais de l'hydraulique et des types de ressorts qu'ils ont. Les Load-cell ne jouent pas dans le feeling, ils offre des capacité de puissance différentes pour correspondre à des utilisations particulières (Monoplace, LMP, GT...). 

J'ai utilisé la version PRO de nombreux mois et le passage à la version ULTIMATE m'a conquis (si bien que je pensent le garder). Mais je tiens aussi à rappeler que le fait de pouvoir comparer les deux en même temps permet de bien voir les différences qui ne constituent pas des manquements ou des défauts ici mais juste une prestation différente.

Cependant, et comme je le disais tout au long de l'article, la version PRO offre un très bon feeling et est suffisante pour un grand nombre d'utilisateurs. Je dirais qu'elle vaut son prix et qu'elle est très bien pour une utilisation GT mais je dirais un peu plus limité pour la monoplace, et notamment si votre cockpit est de ce type avec une position allongée qui permet de freiner très fort.

Mais si vous avez le budget la version ULTIMATE est au dessus niveau feeling, L'accélérateur et l'embrayage sont vraiment bien et l'hydraulique apporte son effet. Le frein n'est pas extrêment suppérieur en feeling mais la plage d'utilisation supérieure apporte de la souplesse et permet plus de possibilité.

J'espère vous avoir permis d'y voir plus clair dans ce choix cornélien, mais de toute façon vous aurez un beau produit, fiable et costaud qui n'est pas prêt de vous lâcher.

Heusinkveld Engineering ULTIMATE : Unboxing, review et comparaison avec le modèle PRO

Commenter cet article