Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Select your language

 

Bienvenue

Découvrez le matériel dédié au simracing avec de l'info, des présentations, des avis et des tests.

 

Mon Facebook

Ma chaîne

https://www.youtube.com/channel/UCD7tJInUQEX4uDZk4GqaOYA

Likez et abonnez-vous pour      soutenir Simrace-Blog

Carte des salles de simulation

Proposé par

 

Publié par Skape

Et voila, la Simracing Expo est finie et il est temps pour moi de vous faire mon petit compte rendu. J'ai pas trop le temps de me pencher sur la vidéo alors je vous livre cet article pour partager ma visite avec vous.

Premiére impression en ouvrant la porte d'accès, rien de nouveau au niveau de la configuration, on retrouve l'espace compétition à la même place que l'an passé suivi des stands des exposants juste derrière. Dans mon précédent article je vous parlais des simulateurs dédiés à la compétition qui cette année devaient être des dynamiques de la marque Allemande ACTORACER. Et bien je vous confirme ce point puisqu'en entrant dans le hall en sortant du parking on s'est retrouvé devant ces simulateurs, de type Frex-Like 3DOF. Première nouveauté donc et très bonne initiative. Autre nouveauté, le dimanche, il est possible de venir avec son simu, sympa !

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

Partons du coté exposant et sautons sur la deuxième nouveauté de ce salon avec Fanatec qui présente enfin son nouveau volant Direct Drive. On a droit à une tenue camouflage dans l'esprit automobile avec un boitier imposant qui abrite le moteur développé spécifiquement pour ce volant mais aussi toute l'électronique. C'est à dire qu'il n'y a pas de box externe comme on peut le trouver sur les autres volant Direct Drive mais par contre, il y a une alimentation externe.

Mais n'oublions pas que c'est un prototype qui a encore besoin de développement. En effet, j'ai assisté au remplacement d'une alim sur un des modèles d'expo qui était tombé en panne, et à plusieurs reprise j'ai vu le volant se mettre à tourner très vite et seul le débranchement de l'alimentation permettait de le stopper. D'ailleurs à ce sujet Fanatec nous faisait signer une décharge avant l'essai pour se désengager des potentielles blessures au doigts et poignets, rassurant ! Il faut donc espérer que cette session de test permette à Fanatec de fiabiliser leur volant. Challenge !

 

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

Après une longue attente, je me place dans le châssis Fanatec pour quelques tours sur Spa en GT3 sur Project Cars 2. L'intégration du volant dans le cockpit Fanatec est vraiment sympa. Premier constat, il y a du couple et le réglage est plutôt réglé assez fort et, même si j'aurais aimé un peu plus de détail le ressenti est plutôt bon.

Je trouve par contre que ça manque de fermeté au centre et, en passant d'une piste mouillée à une piste sèche, je n'ai pas ressenti un grand écart dans les forces, je ne sais pas si c'est le volant ou PCars 2 qui est en cause mais bon, il faut relativiser, c'est en cours de développement et la version finale qui sortira dans quelques mois devrait bénéficier de pas mal d'améliorations. Bref un premier essai finalement pas si mal, mais qui mérite une deuxième tournée dans quelques mois. Pas d'info sur le prix non plus, on verra ça plus tard mais il semblerait que plusieurs versions doivent sortir, à suivre...

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

 

On enchaine ensuite avec la marque Belge SIMTAG qui nous présente son simulateur 2 DOF (type Frex-Like), un simulateur compact et bien pensé, en profilé alu, et avec le support écran intégré, c'est simple sobre et efficace. Efficace notamment parce qu'on trouve des glissières sous l'ensemble baquet / vérin et sous le pédalier pour régler le tout au petits oignons, nickel ! Pour les écrans se sera un petit triple incurvé d'au moins 40 pouces.

J'ai pu rouler sur la nouvelle Ferrari 488 de chez Iracing et sur la Nordschleife, cool ! Première remarque, super réglage des vérins et du volant Direct Drive, c'est juste comme il faut. Volant avec un bon niveau de force, mouvements courts et rapides pour le siège, mais c'est surtout avec le pédalier que la surprise arrive.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

En effet, on a ici un pédalier hydraulique sur base Tilton avec des maitres-cylindres Wilwood, montage classique on va dire :). Et bien  je dois dire que j'ai vraiment apprécié le feeling, il faut se faire avec l'apparente dureté des premiers freinages mais une fois qu'on a passé ce cap j'ai trouvé rapidement une précision de freinage très bonne. J'avais déjà testé de l'hydraulique mais là je dois dire que la réalisation est vraiment bonne.

A noter qu'il n'y a pas besoin de soft pour le paramétrer, le pédalier est plug& play et les réglages à faire seront essentiellement mécaniques : changement des gommes pour la dureté, quelques tours de clé pour les courses de pédales et autres. Niveau réalisation on a un produit très bien fini, et fort heureusement puisque le tarif se situe au delà de 2 000 € avec nos chères taxes. Peut-être une review complète bientôt sur le Simrace-Blog...

Et sur le stand j'ai aussi découvert un afficheur sympa, les streamers le connaissent, il s'agit du Stream Deck qui était ici utilisé pour différents réglages comme on peut le voir sur une des photos ci-dessous. Pour ceux qui connaissent pas, on a des petits écrans sur chaque touche et elles sont personnalisables et peuvent avoir plusieurs fonctions, c'est moins typé qu'une bonne button-box mais c'est plutôt intéressant.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

 

Après direction le stand Heusinkveld pour retrouver cette sympathique équipe qui nous présente bien sûr sa gamme de pédaliers, shifters et autre frein à main mais ce qui m'attire c'est aussi la dernière réalisation de la marque Hollandaise avec un shifter manuel (toujours à l'état de prototype) dans le pur esprit de la marque, compact et costaud. Costaud aussi bien dans la réalisation puisque c'est tout en acier, mais aussi dans le feeling car on a un cran bien marqué qui demande une bonne pression pour passer son rapport, c'est viril. Aucune comparaison possible avec les shifters manuels du marché et même mon fidèle Frex H+ vient de prendre un coup dans l'aile.

Il devrait être disponible avec au moins deux tailles de levier. J'ai pu essayer les deux versions et on a une différence de ressenti en passant d'un levier à l'autre puisqu'on modifie l'effet "levier" mais aussi sa course. Autre détail intéressant, on peut le basculer en mode séquentiel avec un petit démontage. Mais à mon avis cette possibilité ne sera qu'un petit bonus mais ne remplacera pas à l'équivalence un bon shifter séquentiel. Bref, pas encore d'info sur le prix (mais on devrait se situer entre 400 et 500 € à mon avis) ou la date de sortie mais je reviendrais rapidement dessus, c'est certain.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

Place maintenant au stand JCL Simracing (juste en face) avec au programme le nouveau simu V4 à essayer, j'ai hâte ! Pour mémoire, c'est un châssis type V2 sur 4 vérins D-Box mais dont l'ensemble pilote / volant / pédalier peut bouger d'avant en arrière, notamment pour les phases de freinages et d'accélérations, grâce à deux vérins qui tirent ou pousse l'ensemble sur quelques centimètres. En plus le harnais fixé sur la partie fixe du châssis va permettre de ressentir la compression et la décompression sur le corps. Pour info, ce dispositif, le V4 donc, pourra être adapté aux châssis JCL Simracing ou autres marques.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

Bon, il est temps de monter dedans pour voir ce que ça donne. Première impression, les D-box sont là et offre cette souplesse de mouvements, cette réactivité qui permet de ressentir la route et le travail des suspensions, c'est toujours aussi sympa mais j'attend surtout de voir l'effet "V4".

Et c'est là que vient l'accélération qui nous projette en arrière de manière brève mais suffisante pour bien ressentir l'effet. Ensuite chaque passage de rapport est l'occasion de se reprendre un déplacement vif en arrière, très bon et plus sympa que sur un Frex-like car on est sur une translation et pas une rotation et qu'on a effectivement pas de modification de la distante pilote / volant.

On arrive ensuite sur un virage, donc un freinage, qui va donc nous pousser vers l'avant, travail cumulé des D-Box et des vérins SCN6. Et le fait d'être poussé va en plus mettre le harnais en tension et donc nous comprimer histoire d'avoir une infos supplémentaire, nickel ! (c'est ce même système que j'ai sur mon châssis donc j'aurais l'occasion de revenir dessus).

Au niveau équipement, pédalier HE Ultimate, volant Léo Bodnar, et pour les mouvement ça ce passe du côté de Logykal qui travaille étroitement avec JCL Simracing et dont je parlerais prochainement du logiciel Lince V2. Bref, un simu au top qui mériterais toutefois juste d'avoir un dispositif pour ressentir les G latéraux mais on a là, et en toute objectivité un des meilleurs simus du salon.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

Présenté sur le salon mais pas en fonctionnement il y avait le volant Direct Drive de la marque, à la fois le boitier est réalisé par JCL mais aussi le Hub. Mige 130ST  avec encoder 10 000 ppr et dans le boitier ce sera simucube. Là aussi je reviendrais rapidement dessus.

Sur le stand on pouvait aussi trouver différents châssis de la marque, JCL Seat, V2, V4 avec les nouvelles couleurs d'équerres ou encore la nouvelle option pour régler son pédalier en hateur mais aussi nos amis de BEPOL Racing (Freddy et Adam) qui étaient là pour nous présenter leur création, leur pédalier fraîchement dévoilé. Y'a pas à dire, en vrai il impressionne vraiment,c'est sûr que c'est du costaud. On a de l'alu de qualité aéronautique usiné dans la masse, pédale sur roulement à billes et garantie à vie pour la partie mécanique.  Au programme potards industriels et Load-cell pouvant allez de 20 à 80 kg de pression. Je n'ai pas eu le loisir de l'essayer en condition réelle car il n'était pas fixé solidement sur un châssis et n'était pas en monté sur un simulateur en fonctionnement dommage mais je pense revenir bientôt dessus.

Autre présence sur le stand, HSR (Hardcore Sim Racing) qui était là pour nous présenter ses produits en impression 3D pour shifter, volant ou accessoires de VR et autres planches d'étiquettes pour repérer les boutons de son volant.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

 

 

C'est ensuite du coté de la marque Portugaise IMSIM que je m'oriente car c'est un des simus que je voulais tester dans ce salon, je vous ai d'ailleurs fais un article récemment à ce sujet. La première des choses qui frappe c'est le design qui même en "vrai" fait son petit effet, c'est propre et beau, on a même droit à de la peinture auto. Pour mémoire, on a ici un simulateur 3 DOF avec tous l'ensemble baquet / pédalier / volant qui bouge.

J'ai pu tester les 2 modèles exposés (un VR et un simple screen) qui proposaient des ressentis différents de part le réglage adopté. Vous le savez, je ne suis pas un grand adepte des plateformes toutes mobiles mais je dois dire qu'on trouve de bonnes sensations en freinage et accélération. J'aurais aimé un peu plus de roulis, ou peut-être avec un mouvement différent,  voir un lacet moins présent mais tout est histoire de réglage. Et il me faudrait de toute façon pas mal de temps pour me faire à un simu tout mobile, je suis trop habitué au mien. Et puis c'est pas aussi simple que ça en salon. A noter qu'on trouve aussi un système pour tendre les harnais en freinage, là aussi c'est développé par IMSIM et c'est plutôt efficace et bien pensé.

En tout cas, ce simu entièrement développé par l'équipe IMSIM, et notamment le soft, sera parfait pour les adeptes de solutions toutes mobiles certes mais aussi pour les adeptes de produits design et moderne. En tout cas malgré une apparence finesse, c'est du costaud, ça bouge pas d'un poil et les systèmes de réglages sont hyper efficaces. A noter que le châssis est entièrement configurable, plein d'options et de solutions dispos (réglage électrique volant / pédalier, couleur...). Belle découverte et merci à toute l'équipe pour l'accueil.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

 

Place maintenant au simulateurs TrackTime que j'essaye sur le stand X-Bow (ou du moins sur le stand avec une X-Bow) car il y en avait un autre dans l'expo mais il y avait moins de monde à celui là :). Ici c'est 100% profilés alu et seul le siège bouge en tanguage et roulis mais aussi en verticale (heave) et c'est là le coté intéressante. En fait on trouve 3 vérins SCN6 qui vont aussi bien incliner que lever le siège, en fait on remplace l'habituel vérin qui fait le lacet par un qui soulève. Je me hisse dedans et au programme ce sera Assetto Corsa en X-Bow (forcement) et je serais sur le circuit de Catalunya.

Les mouvements de freinage et d'accélération sont comparables avec mon système malgré une fixation des vérins différentes mais l'effet verticale qui est en plus et vraiment très sympa. On sent bien la piste et même si ce n'est pas des vérins D-box, je trouve que l'effet est très bon, très souple aussi. Dans les phases de compression on sent bien le travail du châssis et le réglage global était vraiment bien. C'est pour moi une super découverte de ce salon et là aussi un excellent simulateur, merci à VRL (Virtual Racing Lounge) pour l'essai.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

A coté de l'autre stand qui avait un simulateur TrackTime, il y avait aussi Asher Racing qui était présent pour nous présenter son Hub de volant monté sur pleins de différents modèles de jante. Super belles réalisations avec notamment les shifters magnétiques de la marque et des boutons de haute qualité, boutons poussoirs, switch, bouton poussoir rotatif et multi-directionnel. Et il est bien sûr possible de régler la course et l'écartement des palettes avec le volant. Vraiment du super boulot, ça me donne envie de passer commande :).

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

 

Allons maintenant du coté de l'Italie avec Wave Italy qui nous présentait notamment son pédalier et mettait à disposition pour le tester deux simulateurs statiques et un autre dynamique qui était en fait une coque de F1 avec très grand triple screen. Par contre un seul mouvement sur ce simu, le survirage. C'est dommage mais rien que le fait de monter dans une F1 est sympa et leur volant est à tombé, magnifique réalisation. Bien sûr coté simu on sera sur Assetto Corsa

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

Concernant le pédalier, on notera une conception originale : type de ressort, Load-cell d'une capacité pouvant aller jusqu’à 200 kg directement dans le corps du pédalier. On trouvera aussi une came sur la pédale d'embrayage pour avoir le ressenti "embrayage". J'ai donc pu essayer ce pédalier qui offre une bonne prestation mais j'ai trouvé que le frein était un peu trop linéaire, presque fade mais je pense qu'on peut modifier ça en changeant les gommes à l'intérieur du cylindre de la pédales de frein.

Petit plus sur ce stand, les simulateurs statiques étaient équipés du shifter en impression 3D de chez SHH Shifter. Je n'avais jamais réussi à en tester donc j'en profite pour prendre une voiture avec boite en H. Et bien je suis pas du tout été emballé ! Le passage de rapport est insipide comme sur un TH8, il y a un cran pour le passage des rapports qui est a peine marqué, bref, rien d'extraordinaire pour ce shifter.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

Après avoir testé plein des simulateurs, rien de mieux que d'aller faire un tour en Porsche GT3, non ? Je m'approche donc de la bête, ouvre la portière pour franchir, non sans mal, l'arceau et m'assois dans le baquet. Je salut l'instructeur et prend en main le volant avec l'insigne Porsche qui trône fièrement au centre. Je pourrais mettre le contact et partir mais hélas, je suis là aussi dans un simulateur mais ici installé dans une vrai Porsche. La classe !

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

On a un triple screen de fou avec des écrans surdimensionnés et pour le reste c'est tout comme en vrai, le volant et le pédalier sont ceux du modèle réel et on devra regarder l'écran au travers du pare-brise de la voiture. Bon pour mon essai il y avait le soleil dessus donc pas mal de reflets, dommage.

Bref, je tire la palette de droite pour enclencher la première et me lance sur le circuit du Nurburgring. Là les vérins D-Box positionner sous le siège se mettent en mouvement et me font ressentir les force latérales et longitudinales comme chez moi mais avec la souplesse des D-Box en plus. Par contre il me manque un effet, le coup de pied au cul lors des passages de rapport, j'en parle à mon instructeur qui m'indique qu'en vrai il n'y a pas ça. Ah bon ! une bête de 500 chevaux ne procure pas de coup de pied au cul ? Je reste sceptique car je n'ai jamais conduit une Porsche de course mais la dernière fois que j'ai pris le volant d'une Porsche Bi-Turbo je me souviens bien avoir bien sentit cet effet. Enfin bon !

Niveau ressenti, on avait un volant avec une dureté assez importante et le freinage demandait pas mal de pression (80 kg environ) mais quelle expérience sympa de mettre ses fesses dans une "vraie" Porsche GT3 de course.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

 

D'autres stand était présent comme l'an passé avec par exemple Actoracer qu'on remercie encore pour avoir mis des simulateurs dynamiques à disposition pour la compétition, Pagnian Simulation qui nous a présenté sa plateforme Next Level mais aussi son nouveau cockpit F1GT ou encore UpRacer qui était là avec sa remorque et ses simulateurs dynamiques. Dans le dynamique on avait aussi Race-Simulator.de qui était là avec un modèle type Force Dynamics avec grandes amplitude de mouvement. Petit clin d'oeil aussi à Tornet pour un système loin des simu que je présente d'habitude mais qui ravira les simracers débutants et contraint en place, un simu qui se fixe sur une chaise de bureau.

On notera aussi la présence de Feel VR avec un volant Direct Drive, un pédalier ou encore un simulateur dans l'esprit de la marque Atomic mais la petite équipe est encore en cours de mise au point de leurs matériels et l'essai n'était pas concluant. A noter qu'il y avait pas mal de challenges de Hotlap sur les stands  pour avoir un petit esprit compet' disséminé dans l'expo.

On a pu aussi retrouver le RFactor 2 qui nous présentait un nouveau véhicule bientôt disponible, la Bentley Continental GT3 ou encore Assetto Corsa. Point intéressant, un peu plus de VR que l'an passé où seul Vesaro (qui n'était pas là cette année) avait tenter le coup. Bon, en même temps c'est pas très hygiénique et seul le stand Fanatec proposait des masques de protection pour éviter d'enfiler un casque dégoulinant.

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite

Niveau compétition, comme l'an passé les courses étaient disputé et le public présent vibrait avec les événements de la course diffusée en direct sur écran géant. C'était un superbe spectacle encore une fois et le fait de mettre du châssis dynamique marque une évolution encourageante tout comme la possibilité offerte d'apporter son propre simulateur le dimanche. On a pû voir pas mal de châssis différents (notamment de châssis Heusinkveld) et aussi de la VR comme je le disais plus haut. Un grand bravo à Jérémy Bouteloup pour sa deuxième place le samedi, belle course !

SIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
SIMRACING EXPO 2017 : Ma visiteSIMRACING EXPO 2017 : Ma visite
Quelques simus des pilotes pour la journée du dimancheQuelques simus des pilotes pour la journée du dimanche
Quelques simus des pilotes pour la journée du dimancheQuelques simus des pilotes pour la journée du dimanche
Quelques simus des pilotes pour la journée du dimancheQuelques simus des pilotes pour la journée du dimanche

Quelques simus des pilotes pour la journée du dimanche

Voila donc encore une très belle édition de la Simracing Expo qui a encore offert son lot de nouveautés et découvertes et qui a bien évolué sur l'aspect compétition. Bon il faut dire aussi que la fréquentation augmente et que les files d'attente deviennent parfois Disneylandienne mais que c'est bon. 

Un grand merci à tous ceux que j'ai pu croiser la bas et pour les nombreux échanges (je ne citerai personne pour n'oublier personnes) . A l'année prochaine. Et pour finir, je met une petite visite commenté de Franconen et si ça vous tente il y en a aussi une sur ses essais, ici.

A l'année prochaine ?

A l'année prochaine ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Skape 28/09/2017 19:07

Je vous remercie tous pour vos retour, je suis content que ça vous plaise. Ah Le pédalier Simtag ! J'aimerais effectivement faire une review, j'attends le retour de Simtag, on verra bien. J'ai pas bcp de temps en ce moment mais j'ai des trucs en cours :).

Et encore merci a vous ;)

Cristo 28/09/2017 18:32

Merci pour ce compte rendu (et j'espère que tu pourras bien faire le test du pédalier Simtag)

Esquiss 28/09/2017 14:13

Merci pour ce super retour... :-)
Ce genre d'évènement et de matériels me font rêver mais malheureusement hors-catégorie pour moi :(

JetjoO 28/09/2017 06:12

Effectivement Skape un grand merci pour le boulot.
La vache, tu ne fais pas les choses à moitié !

Goby 27/09/2017 23:51

comment ne pas te remercier à la lecture de ce superbe compte-rendu ?
Je suis ravi d'apprendre que HE va sortir une boite en H.