Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Select your language

 

Bienvenue

Découvrez le matériel dédié au simracing avec de l'info, des présentations, des avis et des tests.

 

Mon Facebook

Ma chaîne

https://www.youtube.com/channel/UCD7tJInUQEX4uDZk4GqaOYA

Likez et abonnez-vous pour      soutenir Simrace-Blog

Carte des salles de simulation

Proposé par

 

Etant fan de grosse GT, je voulais un levier séquentiel qui soit crédible, pas comme celui du G25 et qui faisait un peu trop jouet. L'objectif était d'avoir un levier de vitesse séquentiel à la même hauteur du volant (comme en vrai) et ensuite un levier en H pour pouvoir avoir 2 configurations de pilotage sans faire de modifs à chaque fois.

 

La commande du shifter :    

C'est donc du coté de chez Frex que je me suis tourné, ayant été satisfait du SimconMotion je me suis dit pourquoi pas ! Frex propose donc une boite en H : le Hshift+, un shifter séquentiel : le Shift+  mais également un frein à main : le Handb+. Sur la photo voici les trois modèles présentés dans l'ordre cité au dessus, ici sous l'appelation ShiftCOMP qui est en fait un pack pour acheter les trois en même temps. Tarif aux alentours de 530 €. Pour des raisons d'épaisseur de portefeuille, j'ai opté dans un premier temps pour le Shift+.

ShiftCOMP-1024logo.jpg

Je me suis donc rendu sur le site de Frex et commander le shifter. Comme d'habitude, on passe commande et environ 1 semaine plus tard la demande de règlement de Frex arrive par mail. J'ai donc payé 164.24 € pour le shifter et un support que j'avais pris au cas ou et qui finalement ne me sert à rien, bref ! Bien sûr on rajoute à tout ça un dédouanement de 49 € ce qui porte le total à 213.24 €.

Le shifter séquentiel Frex : Le Shift+

Réception et premières impressions :

Une fois le colis reçu, on déballe la bête qui au premier abord respire la solidité. Je la fixe sur la première table qui se présente à moi pour tester le ressenti au plus vite et j'ai rapidement été satisfait de la résistance du levier et du cran ressenti lors du passage du rapport. En manipulant le levier on sent une petite résistance et très rapidement le levier est en butée, il faut la passer en appuyant plus fortement, un clic témoigne de l'action faite.

Je ne sais pas vraiment si c'est comme en vrai etant donné que je n'ai jamais eu l'occasion de tester un bolide équipé de ça, mais ça doit s'en approcher vu l'effet que l'on peut apercevoir en caméra embarquée. Bon, forcement un pauvre interrupteur ne remplacera pas le vrai feeling mais le bluff est bon. Le système de fixation est assez classique, une vis qui vient mordre le support. Par contre la poigné fournis n'est pas top pour serrer fort, je suis obligé d'y aller à la pince.

Passage au crible :

Niveau mécanique, il ne faut pas s'attendre à des choses très compliqués, mais par contre efficaces. On retrouve juste un gros interrupteur (celui qui fait le clic), une sorte de tringlerie et une carte. En fait en tirant ou en poussant le manche on fait avancer ou reculer un barre qui active l'interrupteur. Un système de ressort opposé apporte la résistance au levier. Ensuite c'est une carte qui transmet le signal au PC mais hélas pas en USB ! Et là il faut ruser pour brancher le shifter au PC. Aujourdhui Frex propose un petit controlleur pour un branchement en USB (une pauvre carte nu par contre) mais pas au moment de mon achat.

J'ai donc utiliser le cable en premier plan sur la photo au dessus et l'ai raccorder à celui qui est brancher au shifter. L'autre extrémité du cable est en fait un petit connecteur semblable à un connecteurs de ventilateur sur les cartes mères. J'ai donc pris un cable de ventilateur que j'ai souder à la place d'un contacteur de la carte d'un vieux pad il ne restait plus qu'a brancher le manette en USB et la raccorder au cable rajouté du shifter. En branchant le pad modifié en USB, la manette est detectée et le shifter est en fait un bouton de celle ci. Enfin le plus compliqué est de savoir quel fils va où avant de souder, j'ai enfin trouvé la combinaison gagnante et enfin, ça marche !

En ce qui concerne le réglage, il n'y a rien à faire à part peut-être bouger l'anneau qui fait bouger l'interrupteur. On peut le déplacer en jouant sur le serrage ce qui modifiera une des courses du levier, mais à part ça on peut pas forcement modifier grand chose.

Après plusieurs année d'utilisation, parfois musclé dans les arsouilles :), j'ai du changer un des deux ressort de rappel qui avais lâcher, je soupçonne un mauvais remontage de ma part mais je n'en suis pas certains. Je vous invite fortement à prendre quelques pièces de rechange lors de la commande initiale. Ayant dû recommander un ressort chez Frex, j'en ai profiter pour prendre un interrupteur de rechange et un jeu de ressort en plus, c'est pas des pièces très cher autant en prendre en prévention que dans l'urgence.

Je n'ai pas essayer d'autres shifters, mis à part celui du G25 qui manquait cruellement de ressenti. Pour faire une comparaison, le shifter du G25 n'offre pas de résistance et offre donc un ressenti très "jouet".

Commenter cet article